Quelles sont les astuces pour bien agrafer un tissu ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Decoration

Vous envisagez de remettre à neuf certains de vos meubles avec du tissu ? Ou avez-vous pris une antiquité pour la remettre au goût du jour ? C’est une idée bien envisageable !

Les agrafes vous sont d’une aide ultime.

D’ailleurs, plusieurs choix existent sur le marché. Pour adopter le bon équipement, voici quelques conseils astucieux pour vous.

Choisir le bon type d’agrafe

Si vous aimez bricoler, alors l’agrafe peut être votre meilleur allié. Avec les différents modèles sur le marché, il faut choisir le bon pour agrafer un tissu. Pour cela, il faut déterminer en premier lieu la qualité et l’épaisseur de la matière.

Pour les tissus, préférez une agrafe fine, voire très fine. Assurez-vous que le modèle sélectionné soit bien rigide, mais évite le déchirement des fibres et tient fermement dans le support.

En supplément, il faut que l’agrafe choisie résiste aux multiples manipulations. Cet équipement n’est autre que l’agrafe N° 12 et N° 71. Pour des travaux ponctuels à la maison, les N° 53 et N° 13 feront bien l’affaire.

Pour les appareils, vous pouvez vous tourner vers une agrafeuse électrique ESN530, R553 ou BTX530 à batterie. Afin d’obtenir un rendement encore plus satisfaisant, le PS101 reste l’incontournable.

Adopter la bonne taille d’agrafe

Les agrafes disposent de plusieurs tailles selon l’utilisation destinée. Pour la sélection, concentrez-vous sur la longueur de jambes d’une agrafe selon l’épaisseur du tissu.

La règle reste très simple. Il vous faut une agrafe trois fois plus longue que l’épaisseur de la matière à fixer. Pour le tissu, prévoyez au minimum une agrafe 80 à dos large de 12,7 mm avec une hauteur de 4 à 16 mm.

Si vous n’êtes pas connaisseur, n’hésitez surtout pas à recourir de l’aide aux experts. Il saura vous conseiller pour le choix de la bonne agrafe.

Outre la taille, tenez compte également de l’ergonomie et du confort du dispositif. Il faut qu’il soit facile à prendre en main, petit, léger et confortable pour que vous puissiez travailler dans les meilleures conditions possibles.

De surcroît, il vous faut également une agrafeuse puissante capable de traverser facilement le tissu. En ce sens, veillez à bien connaître le type de matière agrafé ainsi que son épaisseur.

Bien positionner l’agrafe sur le tissu

Afin de positionner facilement l’agrafe sur le tissu, l’utilisation d’une agrafeuse tapissier est fortement recommandée. Elle vous permet d’obtenir un travail précis et une finition bien soignée.

Choisissez un modèle à batterie, à condition de bien vous renseigner sur son autonomie. Pour ce faire, rassemblez en premier lieu tous les outils nécessaires. Ce sont :

  • De l’agrafeuse,
  • D’une paire de ciseaux,
  • D’un mètre ruban,
  • Du mastic-colle,
  • D’un cadre en tasseaux .

Vous devez également utiliser un pistolet cloueur. Sa puissance doit être suffisante pour des agrafes de 4 à 8 mm.

À mentionner que la plupart des tissus sont vendus avec des kits de fixation. De ce fait, vérifiez bien si tous les accessoires y sont présents, afin de simplifier vos tâches.

Le tissu peut être placé sur un panneau de bois. Pour ce faire, agrafez ensemble un carton à angléser et la bordure du rouleau de tissu. Puis, retournez le panneau pour agrafer le tissu à l’autre extrémité.

Coupez le reste des tissus en conservant 10 cm supplémentaires en longueur et en largeur. Ce dernier va permettre d’agrafer le revêtement au dos du contre-plaqué.

Il vous suffit de le tendre uniformément sur toute la largeur, puis l’agrafer directement sur l’arrière du panneau. À préciser que ce tissu doit être agrafé sur tout le support tout en faisant une légère tension.

Retournez-vous ensuite vers le point de départ, où se trouve la bande à angléser, puis cachez le tout en recouvrant le tissu sur tous les angles comme précédemment.

À lire aussi : Comment rénover un meuble en tissu pour bébé ?